Vous avez entendu parler de la mémoire cellulaire mais vous avez des doutes sur son existence ? Bien que souvent sujette à controverse, elle existe bel et bien.

Nous avons tendance à penser que le cerveau est l’unique centre de nos mémoires. En réalité, nos souvenirs peuvent être stockés dans toutes les cellules de notre corps.

Ces dernières auraient donc une mémoire. Elles réagiraient également de façon concrète aux souvenirs de notre vie actuelle et de nos vies précédentes. Et ce, que notre esprit en soit conscient ou non.

Bonjour. Je suis Martine Mezaelle, enseignante spirituelle. Je forme essentiellement les gens qui viennent me voir sur le domaine de l’invisible. Mon but est d’améliorer leur vie et de leur permettre d’améliorer celle des autres.

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble dans cet article :

  • Ce qu’est une mémoire cellulaire ?
  • Quelle est son importance ?
  • Comment elle fonctionne ?

Contents

 

Découvrir la mémoire cellulaire

Qu’est-ce que la mémoire cellulaire ?

La mémoire cellulaire est une capacité particulière des cellules humaines à enregistrer des informations. Ces dernières concernent notamment les différentes expériences de vie, les souvenirs par exemple, qu’ils soient bons ou mauvais (joie, tristesse ou souffrance, etc).

En réalité, nous parlons de “mémoires cellulaires” et non de “mémoire cellulaire”. Nous en avons en effet plusieurs et non une seule. C’est un point très important à comprendre.

Sachez que les cellules font partie de notre biologie et constituent cette dernière. Le corps possède des milliards de cellules dans lesquelles il y a du contenu physique.

Vous pouvez le voir avec un microscope ou lorsque vous étudiez la médecine, la biologie, etc.

Dans les cellules, il y a aussi une activité invisible dite “éthérique” ou “vibratoire”. Invisible à l’œil nu, elle peut être observée avec des appareils KUIRLIAN. Ces derniers permettent de montrer et de prouver qu’il existe des activités vibratoires au niveau des cellules.

Le rapport de la mémoire cellulaire avec le corps

Une des caractéristiques particulières du corps, c’est qu’il produit de l’activité en permanence. Il est comme une usine dans le sens où il est allumé tout le temps. Le corps a de multiples fonctions, des plus grossières aux plus subtiles.

Sa principale activité est de transformer ce qui y rentre, par exemple :

  • L’oxygène ;
  • Les matières liquides ;
  • Les matières solides, etc.

Dans notre corps, il y a aussi de l’activité cérébrale (dans le cerveau).

 Il est facile de croire :

  • Que vos pensées sont impalpables ;
  • Qu’elles s’évaporent dans la nature ;
  • Que vous ne pouvez pas les stocker ou les récupérer.

C’est loin d’être vrai. En réalité, une fois créées, vos pensées sont répertoriées, stockées quelque part où elles vont cristalliser.

Prenons l’exemple d’une personne qui va penser régulièrement qu’elle a mal au genou. Ces informations vont aller se répertorier autour de son genou. Cela va faire qu’à un moment donné, cette personne va réellement ressentir des douleurs.

L’une des fonctions de notre corps est donc de stocker de l’information. D’où le terme mémoire cellulaire. Ici, il s’agit juste de mémoires de la vie actuelle. Sachez cependant que le corps peut aussi stocker des mémoires anciennes voire même très anciennes.

Est-ce que la mémoire cellulaire existe ?

C’est une des questions qui m’est souvent posée à ce sujet. De façon objective, la mémoire cellulaire est invisible. Elle existe bel et bien mais il est difficile de la visualiser ou d’en faire un schéma.

Notre corps, c’est-à-dire, notre biologie, fonctionne comme un ordinateur. L’ordinateur a de la mémoire vive. La cellule est en quelque sorte l’équivalent d’un disque dur. Elle joue même ce rôle, c’est-à-dire, stocker l’information.

Pourquoi est-ce important de stocker nos informations ? Parce que lorsque nous nous incarnons, nous venons pour des choses bien précises. Ainsi, le fait d’avoir une mémoire de ce que nous vivons permet justement de faire le point.

Est-ce que :

  • J’ai bien fait ce que j’avais à faire ?
  • Les dettes karmiques que j’avais à payer ont bien été réglées ?
  • Les leçons que je devais intégrer l’ont été ?

Assurez-vous que toutes ces mémoires soient réglées. Dans le cas contraire, il vous faudra vous réincarner de nouveau pour vous en occuper.

Quelle est l’importance de la mémoire cellulaire ?

Une personne doit être dans le temps présent. Elle regarde devant pour savoir où est-ce qu’elle va dans son futur.

Nous existons parce que nous sommes la somme de tous nos passés. Les mémoires cellulaires sont donc une sorte de garantie. Elles permettent justement de stocker ce qui a été fait et réalisé.

Prenons l’exemple d’une personne qui se réveille le matin et ne sait pas qui elle est. Elle ne connaît pas son identité et n’a aucun souvenir de :

  • Ce qu’elle a fait dans cette vie ;
  • Ses études ;
  • La famille dans laquelle elle a grandi.

Sans aucun repère et déboussolée, cette personne ne serait pas bien.

Nos mémoires cellulaires constituent ainsi notre patrimoine. Ce dernier représente notre histoire, qui nous sommes.

Nous sommes donc vraiment la somme de nos mémoires. C’est vraiment important de le savoir.

Le contenu des mémoires cellulaires

Encore une fois, vous pouvez tout trouver dans les mémoires cellulaires. Elles contiennent des :

  • Faits ;
  • Blessures ;
  • Emotions ;
  • Pensées (qu’elles soient positives ou négatives).

Vous pouvez aussi y trouver vos vécus dans cette vie comme dans d’autres. Il y a également des mémoires d’évènements importants, choquants ou des traumatismes.

Les mémoires qui circulent dans chaque cellule ont une forme d’intemporalité. Elles ne prennent pas une ride. Des mémoires d’il y a 15 vies en arrière ont par exemple la même intensité que celles d’hier.

Elles peuvent ainsi impacter votre quotidien si elles ne sont pas résolues, surtout si elles sont douloureuses. C’est comme une personne qui se serait blessée hier. Elle aura un rayonnement qui va l’empêcher de se sentir tranquille.

Cette personne va sentir qu’il y a quelque chose qui la gêne à cause de cette mémoire active.

Comment fonctionne la mémoire cellulaire ?

Encore une fois, la mémoire cellulaire est un stockage d’informations :

  • De vécu ;
  • D’événements ;
  • D’émotions ;
  • De pensées régulières récurrentes, etc.

Lorsque nous plantons un arbre ou des fleurs, il faut de la terre, de l’humidité et du soleil. Il va être dur de faire pousser un arbre ou un jardin dans le désert car le terrain n’y est pas propice.

C’est pareil pour les mémoires. Elles sont stockées dans un milieu liquide où nos cellules baignent. Notre corps est composé d’environ 70% d’eau. Cette dernière est importante pour la protection et le développement des cellules.

C’est ainsi que nous pouvons nous souvenir de :

  • D’où nous venons ;
  • Qui nous sommes ;
  • Tout ce que nous avons vécu, intégré, etc.

En effet, les informations sont stockées dans la matière liquide de nos cellules.

Les mémoires cellulaires sont un peu comme un appareil qui dégage des ondes contenant des informations :

  • De réussite ;
  • De blessure ;
  • D’accomplissement ;
  • Et de traumatisme.

Elles les émettent depuis ce milieu liquide vers l’extérieur du corps. Ces ondes sont transmises aux chakras.

Comment nettoyer les cellules de son corps ?

Une approche thérapeutique

Nettoyer les cellules de son corps se fait par une approche thérapeutique, énergétique ou de conscience. C’est la seule manière et la seule méthode efficace pour avoir des résultats sûrs.

Comment savoir qu’il faut aller travailler une mémoire ? En général, c’est lorsque vous avez un problème dont vous ignorez la cause. Qu’il soit relationnel, financier, professionnel, physique, il est toujours sous l’influence des mémoires cellulaires.

Qu’elle soit de cette vie ou d’une autre, accéder à une mémoire c’est comme accéder à une pièce fermée. Il faut avoir la clé pour pouvoir l’ouvrir. C’est ainsi qu’il sera possible de libérer les informations :

  • Qui continuent d’émaner ;
  • Et qui entretiennent un terrain miné.

L’idée est donc d’être accompagné par un praticien ou un thérapeute pour :

  • Se libérer de ses mémoires douloureuses ;
  • Ou alors mettre en lumière des mémoires positives.

Il y a différentes manières de procéder comme par exemple un travail de mise en confiance, en détente, en mode relaxation. N’hésitez donc pas à prendre rendez-vous au besoin.

Je forme et guide personnellement des praticiens Reiki. A travers leurs séances, avec la patience, la paix, l’amour, la lumière, ils envoient beaucoup d’énergie dans une zone. Cela met en lumière des dysfonctionnements, des mémoires cellulaires qui demandent à être libérées.

Toute cette affluence de lumière permet de revivre une scène de la vie passée. Vous le faites avec beaucoup de recul et de sécurité comme si dans votre esprit, vous suiviez un film. Et là, le thérapeute vous aide à :

  • Prendre de nouvelles décisions ;
  • Faire de nouveaux choix ;
  • Lâcher prise ;
  • Et vous pardonner.

Il est donc rare que vous puissiez réaliser tout cela sans être accompagné.

Le cas d’une personne ayant vécu en Egypte

Prenons l’exemple d’une personne qui a vécu en Egypte dans une autre vie. Elle avait eu une vie compliquée à cette époque et aujourd’hui, elle vit à Paris.

Supposons :

  • Qu’elle décide un jour d’aller en Egypte avec son compagnon ou sa compagne ;
  • Et qu’à peine arrivée, elle tombe malade ou fasse une crise cardiaque.

Cela est dû à une activation instantanée de la mémoire cellulaire. S’il y a vraiment eu des choses hyper intenses, cela va créer des désagréments importants. Lorsque c’est moins intense, les conséquences seront moindres.

Vous verrez parfois des gens dire : “oh la la je suis allé en Egypte, je pensais que ce serait bien mais tout était compliqué et je n’ai pas aimé”.

Encore une fois, c’est en général la mémoire cellulaire qui s’est activée par :

  • Une remise dans le milieu ;
  • Ou une remise en situation.

Si cela arrive à une personne, le praticien peut bien sûr lui recommander :

  • D’adapter son alimentation ;
  • De prendre soin de son corps ;
  • De pratiquer une activité physique particulière, etc.

L’objectif de tout cela, c’est d’accompagner le relargage des mémoires. En effet, quand une mémoire est libérée, elle peut amener des douleurs dans le corps.

Lorsque vous libérez des mémoires, cela peut faire mal au dos, amener un blocage à la nuque, etc. Vous pourriez ainsi avoir besoin de voir un ostéo. Vous aurez peut-être aussi besoin d’aller faire un sauna ou un hammam pour éliminer les cellules mortes.

Pourquoi ? Parce que le corps réagit. Libérer une partie de l’histoire de la personne, c’est une sorte de “chirurgie éthérique à mains nues”.

Le cas d’une mémoire de guerre

Une mémoire de guerre ne peut être libérée que si la personne y retourne. Pour cela, elle doit par exemple être tranquillement installée dans un cabinet de thérapeute, complètement sécure.

Il est difficile de retourner vers ses propres mémoires seul et de naviguer à travers ses vies passées sans aide. C’est pourquoi il est important d’avoir un thérapeute ou un praticien pour l’accompagner. Il ne l’accompagne pas en mode hypnose, mais plutôt en :

  • Mode vision ;
  • Ou travail énergétique au niveau des chakras.

Ces derniers sont des roues qui permettent de se connecter directement :

  • Aux cellules ;
  • Et aux mémoires cellulaires à libérer.

Tout le monde a des mémoires cellulaires, qui sont des souvenirs stockés dans nos cellules. Ces souvenirs sont en fait des informations de toutes nos vies antérieures. En accédant aux mémoires des gens par la thérapie, nous pouvons les aider à guérir de maladies, de phobies etc.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *